Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 09:52

Vous buvez votre café tranquillement, assise à la table bistro de votre cuisine...

Une petite lumière sur votre téléphone...

Une petite lumière qui vous annonce qu'une grande lumière vient de s'éteindre....  

Alors vous soupirez... Avec un petit sourire triste... Très triste...

Car ce grand Monsieur était unique

Parce qu'il vous a offert des moments de lecture étourdissants, revigorants, éblouissants...

(Link: "  Indignons-nous!!!!   "  )

Parce que peu, parmi ceux qui se prétendent "grands" dans notre pays, ont le dixième de sa franchise, de son intelligence et que beaucoup parmi ces "grands" devraient le lire et s'indigner, vraiment... 

Parce que des hommes comme lui manquent, dans ce quotidien fait de désillusions, de découragements, de désengagements... Ils nous exhortait à nous indigner, indigné lui même par l'atrophie de la pensée chez trop de jeunes et de moins jeunes... 

Parce que je reste persuadée que son livre "Indignez vous!" devrait être imposé dans les lycées, en lecture "citoyenne"...

Parce que ses combats nous concernent tous. Il va manquer au peuple palestinien... A toutes ses minorités bafouées, dénigrées...

Parce que son sourire, sa jovialité le rendaient accessible, humain et profondément bon...

Parce que du haut de ses 95 ans, son regard semblait en avoir 20 tant il pétillait de malice...

Et parce que vous auriez aimé avoir la chance de le rencontrer et boire un café avec lui, parler et l'écouter vous raconter...

Parce que certaines de ses paroles résonnent toujours plus fort, aujourd'hui...

 

"Aussi, appelons-nous toujours à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. A ceux et celles qui feront le XXI ème siècle, nous disons avec notre affection : CRÉER, C'EST RÉSISTER. RÉSISTER C'EST CRÉER."

 "Le motif de base de la Résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la Résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

 "Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux... "

 

Oui... Il y a des cafés, le matin, qui ont un léger goût triste...

 

 

ac_stephane_hessel_rvb02.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 08:56

Eh oui: tout finit par arriver....

Comme quoi... A faire ma maline et dire  le "Prince Charmant qui n'existe pas" à tort et à travers,  je me retrouve bien quetsche (pour les personnes surprises par cette expression lorraine typique:  une quetsche est non seulement un fruit délicieux mais un terme qui peut aussi être employé dans notre langage courant et qui veut dire idiote, bête, nunuche... Voilà... C'était la minute culturelle), ce matin...

Alors oui, je l'avoue: j'ai trouvé mon Prince Charmant....

 

Je vous raconte?

 

Hier soir: soirée solo pour moi.

Pas envie de coudre. Pas envie de lire.

Petits papotages entres greluches au téléphone.

Et puis... Tiens... Et si je regardais "Casablanca"?

Donc, 22h23 environ, je mets ce film culte que je n'ai pas encore vu (mais qui, depuis, hier soir, figure au Palmarés des films que jamais je ne prêterai de peur qu'on ne me le rende pas....)

Plaid? Ok.

Gros pull? Ok.

Coussins? Ok.

Chocolat? Ok.

Vin blanc? Merde! J'ai oublié d'en acheter!

Et donc me voilà, sous mon plaid, prête à enrichir ma culture cinématographique.

Comme dirait mon pote Seb "Tu vends du rêve, là, Nath" Ouais.... Et encore.... Je ne vous ai pas décrit ma tenue dans son intégralité, chignon défait qui n'a pas résisté aux assauts d'un étalon  irlandais (ce n'est pas une métaphore M'sieursDames... Un cheval du haras dans lequel ma fille fait du poney,  a essayé de manger mon chignon! Qu'est ce que vous alliez encore imaginer?... Ah la la....), etc, etc....

 

Donc... Je commence à regarder Casablanca....

 

Et là.... LA Révélation.... Il est là.... Devant moi ce satané "Prince Charmant qui n'existe pas"

Humphrey Bogart...

Je le fixe. Sourire aux lèvres. Admirative. Surprise.

Ben oui, je déteste les costumes blancs pour les hommes.... Mais lui, dans son smoking est absolument divin...

 

Je déguste ce film comme on déguste un cru exceptionnel...

L'ambiance est magique, même si pour rien au Monde je ne souhaite vivre une époque comme celle ci...

Les dialogues sont parfaits ("Quelle est votre nationalité, Rick?" "Ivrogne!" )

Les costumes sont d'un chic...

L'histoire est passionnante...

Et Humphrey est là. Imperturbable. Amoureux.  Sarcastique. Froid. Sensible. Intelligent. Humain.

Vous rêvez de prendre la place d'une Ingrid Bergman toute aussi divine....

De danser contre lui, joue contre joue, au rythme de "Que le temps passe vite"

De le laisser vous raconter des bribes de sa vie.

De le regarder fumer une cigarette en buvant un verre de champagne....

Et oui, je vous le concède, Humphrey n'est pas un "canon de beauté". Loin de là. Mais il a un de ces charmes, une de ces classes... De ceux qui ne s'abîment pas avec le temps...

Vous savez quoi? Moi, si un jour, un homme me regarde avec ces yeux là.... Non... Ce n'est pas possible.... Personne dans la vraie vie ne regarde une femme avec ces yeux là.... Empreints d'une fabuleuse délicatesse....

 

images.jpg

 

Et lors de la scène finale,  quand il s'en va, marchant dos à la caméra, et qu'Ingrid Bergman vient de partir avec un autre homme (quelle quetsche aussi cette Ingrid!!!), vous n'avez qu'une envie: sauter à pieds joints  sur votre canapé en criant "Houhou! Je suis là Humphrey! Retourne toi! Je reste avec toi, moi!!!" Quitte à vous trouver aussi quetsche (x3) que la fois où vous avez eu envie de le faire en regardant Clark Gable dans "Autant en Emporte le Vent"...

 

Finalement.... Ils ont bien existé les Princes Charmants...

A une autre époque....

Parce que je ne sais pas si beaucoup d'entre vous l'ont remarqué mais ces Princes là, quand ils sont embrassés par la femme qu'ils aiment, leurs yeux brillent et ils sourient doucement....

Et cela, pour les "Princes Charmants qui se transforment en Crapaud quand on les embrasse", de notre époque, cela paraît bien loin.... Voire irréalisable....

 

Bon, allez, regardez le ce film...C'est un chef d'oeuvre, je vous le confirme...Mais n'insistez pas: je ne vous le prêterai pas....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:43

Il était là.

En face de moi. Tout près de moi.

Murmurant de douces paroles, accompagné de magnifiques instruments...

Et moi, toute petite, minuscule, je le regardais.

Je ne l'ai lâché du regard que pour enfuir ma tête dans mon chèche quand mes yeux se mettaient à trop briller....

Ses sourires timides ...

Sa voix si douce.

Et une de ces présence sur scène....

Ses regards devinés, masqués,  m'ont bouleversée. Se cacher pour ne pas montrer.

Montrer son émotion.Mais ne pas cacher son talent...

Et moi je le regardais.

Heureuse.

 

Mais triste. 

Triste de ne pas avoir osé aller lui parler.

Triste de ne pas avoir su lui dire ce que je ressentais quand je l'écoutais.

Triste de ne pas avoir eu le courage de m'approcher et lui sourire.

Triste de ne pas avoir trouvé des mots justes.

Triste de ne pas avoir eu le courage de tout cela.

 

Pourtant, il était là.

Magnifique de retenue; me laissant deviner la taille de son âme.

Touchant de sensibilité. De timidité. De reconnaissance.De fragilité.

Si seulement il était aussi facile de parler, dire, que d'écrire....

Mais non... J'étais figée. Muette. Incapable d'aller vers lui...

Pourtant si proche.

Que peut-on dire à un tel Prince Noir?

A part que tous ses mots vous ont touchée, vous touchent et vous toucheront encore...

 

Oui.

C'était une soirée fabuleuse. Merveilleuse...

Pleine de grâce. De beauté.

Et si j'ignore la taille de mon âme, je n'ignore pas celle de mon bonheur d'avoir êté si près de lui....

 

 

sans-titre.png

 Et ces quelques mots... Un joli cadeau, non?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 20:53
Depuis quelques jours, il ne me quitte pas...
Il me susurre des mots doux à l'oreille.
Me fait sourire.
M'émeut terriblement.
Me trouble .
 
Des paroles magnifiques. Douces. Violentes. Sans concession.
Des mélodies qui bercent. Qui secouent.  Ou donnent envie de valser sur un Quai de Seine.
Comme des caresses... Comme des gifles imaginaires...
Une voix que je reconnaîtrais parmi des milliers parce que c'est la sienne...
 
Je l'ai connu il y a très peu de temps...
Une rencontre à laquelle je ne m'attendais pas.
Une rencontre bouleversante.
Ne me demandez pas pourquoi.... Je ne saurai vous  dire...
Il faut l'écouter. Juste l'écouter.
Il vous parlera. Ou pas.
 
Vendredi, je serai en face de lui.
Il ne me verra pas. Il ne m'entendra pas.
Tant mieux...
Mes yeux écarquillés ou embués lui feraient dire que je suis folle...
Ma bouche muette ne pourrait lui laisser penser que j'ai tant à lui dire... Lui demander...
Mais il sera là.
C'est tout ce qui compte.
 
Je vais voir une étoile noire. Noire mais tellement lumineuse.
Oui. C'est un prince noir. Le plus noir de tous.
Mais de ceux qui touchent  à la grâce divine.
 
daniel_darc_pochette-600x600.jpg
 
 
 (Laissez moi vous faire découvrir....
Mettez en marche et écoutez....
 
 
Chut.... Réécoutez encore....
Encore....
C'est beau, hein?)

Rendez-vous sur Hellocoton !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 22:06

Je ne sais pas vous, mais moi, ce matin, je me suis réveillée avec l'impression d'avoir une gueule de bois terrible.

Mais pas la gueule de bois des jours de fête.

Non.

La gueule de bois des jours de "Je me prends une cuite pour oublier".

Oublier ce score terrible aperçu hier soir à 20h. Je dis "aperçu" car je n'ai pas voulu suivre les émissions proposées....

Les débats m'intéressent.

Pas les engueulades en bonne et dûe forme. De celles qui ne mènent à rien, voire ridiculisent ceux qui y sont mêlés...

Je suis descendue dans mon atelier et j'ai ruminé toute la soirée. En faisant marcher mes mains et ma machine à coudre.

Très en colère. Furieuse.

 

Et puis...

J'ai repensé à tous ces gens qui ont voté pour celle dont je n'ai pas envie de prononcer le nom.

Et franchement, cela me fait peur.

La bêtise me fait peur.

L'ignorance me fait peur.

Le racisme me fait peur.

La violence me fait peur.

 

Et je n'arrive pas à comprendre certaines choses....

 

Je suis issue de familles immigrées. Mes grands parents maternels sont italiens. Mon grand père paternel espagnol. Tous ouvriers. Ceux qui étaient exploités, qui avaient des conditions de travail déplorables.

J'ai grandi face à des Hauts Fourneaux affreux. Regardant les wagonnets promener le charbon d'un bout à l'autre de la Vallée, en attendant de voir mon Nono sortir de l'usine. Observant le SOS clignotant d'un crassier aujourd'hui disparu.

J'ai manisfesté contre la fermeture des usines lors de grandes manifestations de 1978/79. J'avais 8 ans. Nous étions dispensés de classe pour aller manifester avec nos parents dans les rues de Longwy.

Je me souviens de la détresse des ouvriers obligés de partir du Bassin longovicien pour pouvoir continuer à travailler... Ben oui, j'ai perdu des copines, à l'époque, cela marque une enfance....

A l'école primaire, mon maître de CE2 nous a fait écrire à Jean Ferrat, qui nous a répondu d'ailleurs....Au lycée, mon prof de français portait toujours une écharpe rouge. Il nous a fait lire Camus, citait Aragon.

Plus tard, j'ai participé aux manifestations lycéennes, étudiantes... Bon nombre de mes potes, à l'époque étaient membres des Jeunesses Communistes Révolutionnaires, des Jeunesses Socialistes... Nous rêvions à un avenir meilleur. Nous parlions pendant des heures de politique, d'idéologies diverses... Nous portions des badges "Touche pas à mon pote"...

Nous avons tous baigné dans les repas de famille où tous se chahutaient  en parlant politique. Mais tous se respectaient. Et se serraient les coudes dans les moments difficiles.

Nous avions une conscience politique qui nous faisait croire en un avenir meilleur.

Nous avions une conscience civique qui ne nous a jamais fait râter une élection.

Parce que notre vécu commun était fort. Très fort.

Demandez à des gens de mon âge ce dont ils se souviennent de ces années agitées dans mon Pays Haut... Vous serez impressionnés par le nombre de nos souvenirs.

Lorsque Sarkozy est venu à Gandrange promettre la non-fermeture de l'usine Arcelor, qu'il a parlé de sa femme et de son super voyage de noces en Lorraine, et que bon nombre des ouvriers l'ont applaudi,  nous avons tous dit la même chose: en 79, à Longwy, il se serait pris des cailloux, voire des barres de fer, dans la tête, en tenant un tel discours...

 

Et puis surtout.... Nous avons grandi dans une ville aux multiples couleurs. De toutes origines. De toutes nationalités.

Une ville des plus métissées. N'en suis-je pas un exemple? Franco-italo-espagnole...

Une ville  aux multiples cultures qui en font sa richesse.

Aucun de  mes amis n'était "français de pure souche". Beaucoup parlaient italien, arabe, portugais...à la maison.

Et si il arrivait qu'ils se querellent, cela ne durait pas.

Parce que nous étions tous différents. Mais nous nous respections.

Et jamais, ô grand jamais, l'un de nous n'a pensé ou dit que la situation économique de notre région était la faute aux immigrés! Evidemment.... Chacun de nos grands parents eût été fautif, alors....Ils n'étaient que des pions sur un échiquier polito-économique qui dépassait tout le monde....Victimes et non pas coupables.

 

Et voir, aujourd'hui, la montée de ce parti dans ma région, me rend dingue...

La haine aurait raison des injustices sociales? Des abus, des aberrations, des politiques économiques de tout bord?

La haine aurait raison des difficultés quotidiennes?

La haine permettrait à tous d'avoir un emploi?

La haine nous sortirait de la crise?

 

Non.

 

La haine aveugle.

La haine rend con. Très con.

La haine cache les véritables solutions.

La haine diminue chaque être humain.

 

Ce n'est pas la haine de l'autre qui nous aidera. Loin de là.

 

Alors, que vous soyez de gauche ou de droite, peu m'importe.

Chacun a ses opinions politiques. Je les respecte.

Mais, s'il vous plaît...

Ne tombez pas, ne tombez plus dans cette F-haine là.....

mafalda-nopasaran.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton ! 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:00
plume02un0.jpg
 
 
Je suis médiocre et sans imagination.
Si si si!!!! Je vous assure!!!
C'est vrai! Mon dernier article témoigne de ma "médiocrité d'esprit" et de mon "manque d'imagination"!
On me l'a dit ce matin.
Ou plutôt écrit!
Vous vous rendez compte?
Oh la la!!!!
Que vais-je faire?
Arrêter d'écrire?
Devenir une bonne chrétienne et m'occuper d'oeuvres caritatives? (ne riez pas, hein, c'est écrit aussi.... )
Me flageller pendant des heures en regrettant d'avoir écrit mon dernier article sans aucun respect d'autrui?
Implorer votre pardon parce que j'ai fauté, je suis tombée dans la "mièvrerie", j'ai eu le malheur de "saboter toute dignité"... Oui? Non? Dois-je me mettre à genoux?
Non, mais c'est vrai quoi.....
J'écris mal, je suis médiocre, sans imagination... Je ne mérite donc que votre mépris... Je ne peux avoir votre "estime"....
Et pour couronner le tout, je suis vaniteuse....
Et bien comme ça.....
 
Bon, ok, j'arrête là....
Mais avouez que passé l'effet de surprise, il y a de quoi exploser de rire....
J'ai explosé de rire.
Mais d'un de mes rires de sorcière.
Sarcastique.
Grinçant.
 
Alors, je vais lui répondre à ce jeune homme bien arrogant et auto-suffisant.
Hum hum... (Je m'éclaircis la voix, là....)
 
"Monsieur le  visiteur nocturne et hasardeux,
Je me moque éperdument de savoir que mon article vous déplaît.  Non, en fait, je ne m'en moque pas. Je m'en bats les couettes. Désolée si ce registre linguistique vous laisse pantois. Il arrive qu'il soit le mien.... Mais je ne supporte pas le mépris dont vous faites preuve. Il ne vous rend que plus méprisable.
Je me moque éperdument de vos critiques basses et sans fondement. Ne pas être d'accord sur le contenu d'un article est un droit. La virulence de vos propos frôle l'indécence. Et le manque de respect. Je ne peux l'accepter. Le côté insultant de vos remarques mériterait une bonne paire de claques dans la gueule. (C'est ma petite soeur qui le dit. Et je peux vous assurer qu'elle est plutôt zen comme fille. Comme  moi. Quelle famille médiocre, n'est-ce pas?)
Je me moque éperdument de savoir que vous me trouvez vaniteuse. Parce que vos écrits, à vous, reflètent non seulement une vanité établie, mais aussi  un côté présomptueux, élitiste, pompeux qui laissent deviner votre personnalité. Certainement de celles qui refont le monde en le regardant de haut, sans se mêler au bas peuple, en le critiquant et en se gaussant de ses défauts. Dans l'un de vos articles, vous critiquez un certain homme politique et sa petitesse. Vous ne valez pas mieux que lui, par votre irrespect des autres. Vous êtes identiques. Et puis je vais vous dire: votre façon d'écrire, votre emphase, votre façon de lui parler  donnerait presque envie de le défendre tellement vous paraissez imbuvable, égocentrique....Aussi détestable soit-il, d'ailleurs....
Et les auteurs de la Pléiade, ceux que vous citez avec tellement de prétention,  méprisaient certainement les gens comme vous. Les Philosophes que vous semblez chérir  rêvaient d'un monde meilleur. Vous vous prétendez humaniste. Laissez moi rire. Tout chez vous témoigne de votre excessif nombrilisme. C'est tout. Vous voyez... Moi, je vous ai lu. Mes critiques sont fondées. Contrairement aux vôtres.
 
Laissez moi vous donner un conseil: arrêtez de le regarder ce proéminent nombril  et de grâce, cessez d'imaginer un monde à votre image!
Bien triste et terne au regard de vos 25 ans.
Apprenez à vivre vraiment.
Essayez d'être différent de l'image que vous renvoyez de vous, à travers vos propos; à savoir, un véritable crétin, ou un jeune con. J'espère que je me trompe et que vous êtes un homme délicieux mais un peu à la ramasse et paumé dans un Monde qui ne mérite pas de le porter.
Lâchez un peu vos bouquins compliqués. Apprenez à sourire et à rêver autrement.
Sortez. Regardez le monde autour de vous. Fumez un joint. Décoincez vous. Buvez un verre à la terrasse d'un café et observez ce monde dont vous faites partie. Et apprenez à vous poser les bonnes questions. Pas celles qui donnent la migraine. Mais celles qui font avancer les choses. Tendez la main aux autres sans avoir peur de vous salir. Apprenez à accepter les différences. Prenez le temps de flâner et de tomber en admiration sur ces petites choses qui font la Vie, sur cette poésie quotidienne qui sait si bien panser les plaies de chacun. Souriez aux gens, aux astres, aux arbres, à ce que vous voulez. Riez devant un dessin d'enfant. Pleurez devant la misère d'un autre....
Mais VIVEZ!  Vraiment.
C'est tout le mal que je vous souhaite.
 
Sans rancune.
 
Une fille vaniteuse, médiocre, sans imagination, mais profondément humaine et humaniste. "
 
(Vous l'aurez bien compris, faut pas me chauffer en ce moment..... )
Rendez-vous sur Hellocoton !
 
 
    
Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 19:29
Oui, oui, oui..... J'en vois déjà qui ricanent.....
Elle adooooooooooooooore Grey's Anatomy!
Ouhais. J' adooooooooooooooore Grey's Anatomy!
Cela pose un problème à quelqu'un?
 
Parce que que ceux qui critiquent cette sublissime, cultissime série, feraient mieux de mieux la regarder et l'analyser de plus près.
Je suis certaine qu'il existe des thèses sur cette série. Certains doivent préparer leur Doctorat en médecine en se basant sur leurs interventions chirurgicales.....
Mais!!!! Qui ricane encore? Sûrement ceux qui sont fans de Dr House ou ceux qui s'endorment devant leur écran car ils ne comprennent rien à cette oeuvre télévisuelle. Pffff..... (Je n'ai rien contre Dr House. Je n'ai jamais regardé...Trop léger...)
 
Bon. Reprenons.
Oui j'adooooooooooooooore   Grey's Anatomy.
Vous l'aviez compris, non?
Pour ceux qui ne suivent pas, je vais vous faire un petit résumé pour vous expliquez pourquoi j'adooooooooooooooore  cette série.
 
Dans un hôpital de Seattle, se côtoient des médecins, des internes, des chirurgiens, des infirmiers, des infirmières.... On les voit évoluer au fil des ans. (7 plus précisemment) Et bien sûr, on observe leurs histoires, de coeur, de cul (ben quoi?) de soucis professionnels.... Voilà. Rien de bien terrible? Ben si, justement. Parce que ce ne sont pas n'importe quels médecins.... Ce sont eux: 
 
 
 
     Picnik collagegreys
 
 
 
 
Ah ah!!! Cela vous en bouche un coin, hein!!!!! Comment ça non?
Vous plaisantez?
La perfection faite homme. Pour les 4!
Pardon? Merci Photoshop? Alors, là, c'est la jalousie et la mesquinerie qui parlent!!!!!
Tout ça parce qu'ils sont irréprochables! Physiquement.
Bon allez, regardez, juste pour les filles, (les jaloux aux propos déplacés, allez vous prendre un café avec un p'tit chocolat, à défaut d'avoir leurs plaquettes à eux!!)
 
 
    Picnik collagegreys2 
 
 
 
Pas mal, hein? Je vous l'ai dit, cette série est un pur bonheur pour les yeux.
Donc, voilà....
Nnaaaaaaaaaaaaannnnnnnnn.... Ce n'est pas tout!
Il y a des filles aussi. Très bien. Très intéressantes. Mais bon, pour les photos, j'ai pas le temps pour faire les montages.....
Il faut que j'avance dans la rédaction..... Comment ça, j'ai un parti pris? Bien sûr que non! Je suis une greluche, c'est tout! Je m'attache aux points essentiels!
Franchement....Avouez qu'avoir de tels médecins dans l'hôpital près de chez vous vous rendrait hypocondriaque, non? Et qu'au moindre bobo, vous squatteriez les urgences.... Moi la première... Ou alors, je reprends des études de médecine.... Faut voir....
 
Au delà, de tout cela.... Bon, hé les jaloux, on lâche son café, et on peut revenir lire! Non? Ah pardon, vous faisiez des abdos? Très bien! Continuez, il y a du boulot!
Donc, au delà de tout cela....
 
Des histoires d'amitié.
Beaucoup....
Celle que je préfère? Mérédith et Christina. Je ne vais pas vous expliquer pourquoi, ce serait trop long. Mais sachez que si un jour vous trouvez votre Christina ou Mérédith, vous serez très chanceuse. Moi, je le suis particulièrement . J'en ai une de chaque....
 
Des histoires de cul.
Ah ah!!! je vois les jaloux qui arrêtent leurs abdos! Ah non, pardon, ils sont évanouis!
Ben oui.... Une telle série ne peut aller sans....Mais je vous rassure, rien de bien méchant! Les abdos de ces messieurs sont les seules choses que vous voyez! C'est déjà pas mal me direz vous.... Je suppose que nos hôpitaux à nous sont plus remplis d'histoires plus salaces.... Et pas avec des Dieux vivants!!
 
Des histoires d'amour.
On est greluche ou on ne l'est pas.... Moi, je le suis....
Certaines histoires sont sympas. D'autres pénibles. D'autres rigolotes (Miranda et ses deux Dieux vivants.... Perso, j'adore!!!! Cela remet un peu les points sur les i aux poupées super bien foutues!  Là, ceux qui ne suivent pas, ne peuvent comprendre... Ce n'est pas grave, de toute façon, vous allez courir acheter l'intégrale de la série dès lundi matin et vous comprendrez....)
Mention spéciale pour l'histoire d'amour entre Denny Duquette et Izzie! Rien que d'y penser, j'ai les larmes qui perlent.... (Les jaloux.... On la ferme, hein? Je vous signale juste que là, j'ai les larmes qui perlent mais que devant "Sur la Route de Madisson", je sanglote! Alors, vous voyez, j'ai le sens des réalités, quand même!!)
 
Des découvertes médicales.
Et bien, oui, j'ai appris beaucoup de choses en regardant Grey's Anatomy.... Quoi? Euh...... Puisque je vous dis plein de choses....
Parmi les jaloux, je vois bien les étudiants en médecine, ou les professions libérales qui doivent hurler..... Alors, Messieurs Dames, au lieu de vous moquer, vous feriez bien d'en prendre de la graine car au Seattle Grâce Hospital, ils vous font une greffe coeur/poumon en moins de deux heures; une chirurgie complète du visage en 1h30....  Cela ferait des sacrées économies à la Sécu, hein, s'ils en étaient capables en France! Force est de reconnaître qu'ils sont performants, non? Et je vous passerai le fait qu'au minimum trois de ces charmants médecins s'occupent de vous..... Pas de soucis de personnel chez eux!!!
Bon, ok, il y a du sang et des scènes gores... (Tiens... Peut-être que les mauvaises langues sont des chochottes, en fait....) Et que certaines scènes sont dignes d'un reportage sur les bouchers des Halles.... Mais, bon.... On s'en remet....
 
Des histoires humaines. Tout simplement.
De celles qu'on côtoie tous les jours. Qu'on a déjà rencontrées.
On y parle de tout. De la vie. De la mort. Parce que des morts, il y en a dans Grey's Anatomy! Et pas qu'un peu.... A vous faire utiliser des paquets de mouchoirs à chaque épisode. Tout en pudeur en plus. Qui ricane encore? Purée..... On ne peut pas être tranquille sans que des mauvaises langues critiquent mon analyse! Vos abdos sont finis? Allez, les biceps, maintenant!)
Beaucoup de  sujets sensibles y sont abordés. Racisme. Homosexualité. Homoparentalité....
 
Une narration superbe.... La voix Off de Mérédith....
 
Des petits trésors... Des mots qui peuvent vous toucher. Ou pas.
 
Exemples?
 
"On essaie de se dire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu'il ne vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d'entre nous, les déterminés, s'accrochent à leurs rêves. Il arrive aussi qu'on se retrouve en face d'un rêve tout neuf qu'on avait jamais envisagé. Un jour, on se réveille et contre toute attente, l'espoir renaît et avec un peu de chance, on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c'est être encore capable de rêver."  
 
« On se souvient tous des contes de notre enfance, Cendrillon et sa pantoufle de verre, le crapaud qui se transforme en prince, la belle au bois dormant réveillée par un baiser... Il était une fois, et ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours. Les contes de fées, la substance des rêves, le problème c'est que les contes de fées ne deviennent pas réalité. Ce sont les autres histoires ; celles qui commencent par une sombre nuit d'orage, et se terminent de manière épouvantable, les cauchemars qui semblent toujours devenir réalité. La personne qui a inventé la phrase : "Et ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours", mériterait un bon coup de pied aux fesses.» (Tiens donc..... )
 
« Trop souvent, ce qu'on désire le plus au monde, est justement ce que l'on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie un enfer. C'est dur de vouloir quelque chose qu'on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent. »
 
 
Voilà, pour un petit synopsis....
 
Et petite mention spéciale à Psapp pour la musique de générique... Qui électrise les fans que nous sommes à peine les premières notes entendues....
 
   
 
(Allez, on clique et on écoute!!!! Même les jaloux vont aimer.....)
 
 
Donc, voilà, en quelques mots, pourquoi j'addddooooooooooooooooooooore Grey's Anatomy.
Parce que c'est une vraie série pour greluches!
Tout simplement.... Rendez-vous sur Hellocoton !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 09:14

Deux ans...

 

Cela fait deux ans.... Vous vous rendez compte?

 

Deux ans.... Deux années.....Bon quoi mes poulettes? Mes quelques poulets?

 

Deux ans de quoi? Pour qui?

 

Vous êtes quetsches ou quoi? (attention pour les lecteurs non lorrains: ce terme, spécifique à notre belle contrée, peut signifier "pomme" "nunuche"...)

 

Ne me dites pas que vous n'avez pas compris....

 

Allez les moins futés, on réfléchit....

 

Qui a trouvé? Personne? Naaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnn?????  Pfffffffff..... Je ne suis pas aidée, je vous assure.....

 

Qu'est-ce qui fait que vous êtes là, le nez scotché à votre écran d'ordi, en vous disant "Qu'est-ce qu'elle raconte encore comme idioties?" (vous remarquerez que je n'ai pas dit conneries...)

 

Qu'est-ce qui fait que moi, là, à cette seconde, je vous écris et je vous imagine me lisant, un demi-sourire aux lèvres....

 

Oh la la!!!! Vous n'êtes vraiment pas malins.....

 

Allez, je vous donne la réponse, va!

 

Mon blog a deux ans!!!!!!

 

Eh oui M'sieurs Dames!!!!

 

Deux ans!!!

 

Vous vous en doutiez? C'est ça, c'est ça.... Fallait le dire plus tôt alors!!!

 

Allez, je vous laisse.... Je vais boire un café pour fêter cela!!!!!

 

Et merci à tous..... car sans vous, sans vos passages réguliers ou non (j'ai les noms de ceux qui ne viennent pas régulièrement... J'ai les noms....), sans vos comm', sans vos partages, sans vos avis, sans vos encouragements, sans vos présences.... mon blog n'aurait pas lieu d'être.

 

Alors, merci. 

 

Infiniment....

 

Namaste

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:22

Sorciere.jpg

 

Et ben voilà.....

Vous laissez innocemment votre fille regarder des dessins animés Disney et un jour, comme ça, elle vous pose cette question en vous regardant droit dans les yeux, sous les rires de son grand frère. Et vous, vous souriez en pensant::

 

"Oui, c'est vrai vous avez le droit de penser que maman est une sorcière....

 

Parce que je m'habille en noir, tout le temps.... (Avant, c'était pour m'amincir. Maintenant, cette couleur est mienne.)

Parce que je peins mes ongles en noir aussi.... (Je trouve cela très joli....)

Parce que que j'ai toujours les cheveux en bataille ou en chignon ébourriffé... (je déteste me coiffer!)

Parce qu'il m'arrive souvent de jurer, de maudire certains hommes ou femmes.... (quand je lis mes magazines ou regarde le JT)

Parce que j'ai les yeux toujours cernés de noir... (c'est juste pour masquer les outrages du temps....)

Parce qu'en ce moment j'ai des vieilles mitaines en laine noire... (maman est très frileuse)

Parce que j'écoute des musiques magnifiques, lentes au violoncelle, une Dame en Noir et un Prince noir.... (le jour où j'écouterai la Compagnie Créole à fond dans la maison, vous pourrez vous inquiéter....voire me faire interner....)

Parce que je suis pâle, les yeux tristes ou le regard noir, certains jours, un très présent côté obscur........ (le vague à l'âme du commun des mortels....)

Parce que ma bibliothèque est remplie de livres poussiéreux... (maman et le ménage, cela fait deux....)

Parce que j'ai des fous rires incontrôlables, voire démoniaques... (oui mais ça, c'est seulement quand maman abuse de certains breuvages avec d'autres amies-sorcières et que d'ailleurs vous ne les avez sans doute jamais entendus ces rires....)

Parce que je ne crois pas aux contes de fées.... (quelle connerie cette histoire de prince charmant!)

Parce qu'il y a toujours de drôles de choses qui cuisent dans les casseroles... (maman est nulle en cuisine, vous le savez bien....)

Parce que je ne crois pas pas en Dieu. ...(Enfin, si, j'y ai cru une fois: le jour où j'ai avalé ma première gorgée de Jurançon...)

Parce que je parle aux étoiles et à la lune.... (chut... ça c'est un secret...)

Parce que j'adore les conciliabulles avec mes amies autour d'un chaudron... (euh non... d'une cafetière....)

Parce que j'aime les chats et je suis persuadée de leur 6ème sens.... (ben quoi?)

 

Oui... Pour tout ça, vous pouvez penser que je suis une sorcière.....

Mais je vais aussi vous dire pourquoi je n'en suis pas une:

 

Parce que je m'émerveille devant un pommier en fleurs, une pâquerette qui pousse et que les rayons du soleil me font sourire....

Parce que je crois aux Forces du Bien, même si à travers le Monde, se passent des choses qui laissent croire le contraire... (maman aurait pu être chevalier Jedi, aussi!!!)

Parce que je suis incapable de vivre recluse, loin des gens.... (maman rêve d'une auberge espagnole...)

Parce que j'ai aussi un côté joyeux et gai en moi, qui est bien présent....

Parce que je ne crois pas au Diable... (enfin si, j'y ai cru deux fois: à la maternité, lorsque vos deux petits coeurs en détresse ont obligé les médecins à m'ouvrir le ventre en urgence et que j'ai pleuré en croyant vous perdre....)

Parce que je déteste les araignées....

Parce que je suis incapable de faire avaler un poison à quiconque... (le vin blanc n'entre pas dans cette catégorie, on est bien d'accord?)

Parce que je suis au bord des larmes quand les chats me ramènent un oiseau éventré..... (ou une souris sans tête...)

Parce que je crois que sur des Terres dévastées peuvent renaître des champs de coquelicots...

Parce que mes livres poussièreux recèlent de trésors gais et voyageurs.... (je vous les ferai découvrir plus tard...)

Parce que je crois, malgré tout,  en certaines princesses.... (nous ne reviendrons pas sur le sujet...)

 

 

Voilà pourquoi maman n'est pas une sorcière....

 

Mais je veux bien admettre une certaine Magie en moi, quand je vous regarde tous les deux.... Je me dis qu'il faut avoir de bien jolis pouvoirs pour avoir mis au monde deux petites merveilles (ou petit sorcier et petite sorcière?) comme vous...."

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 15:58

Parce qu'il y a des mots qu'on ne peut laisser passer...

Parce qu'il est de ces choses qui ne peuvent être dites....

Parce qu'il est de ces déclarations impardonnables....

Parce ce qu'il est de ces conneries humaines qui me font hurler de rage....

 

Les propos de Claude Guéant la semaine dernière me rendent furibonde.

Comment un homme qui se dit "républicain" peut-il prononcer de telles horreurs?

Comment laisse-t-on dire à un homme politique, qui nous gouverne, qui plus est, que "Toutes les civilisations, toutes les pratiques, toutes les cultures, au regard de nos principes républicains, ne se valent pas"

 

Au delà de la révolte, c'est sur la connerie humaine qu'il faut s'interroger....

Et franchement, il y aurait beaucoup à dire....

 

Cette photo est plutôt parlante

 

422607_10150583640681950_587186949_9015027_1972289016_n.jpg

 

Tout y est dit. Imagé. Représenté.

Pas grand chose à rajouter.... Ah si peut-être une seule chose:

 

"M. Guéant, toute votre sottise, toute votre connerie, toute votre démagogie au regard de nos principes humains ne valent qu'une seule chose: notre plus profond  mépris."

 

(Et vous remarquerez que je suis restée polie! Pour une fois..... Quel sacré connard quand même!)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by miss.café - dans instants de vie
commenter cet article